Association du Patrimoine de l'Oppidum Orangeois | Reconstitution 3d Orange romaine M Baudin (vue dessus)
22202
single,single-portfolio_page,postid-22202,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.6,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive

Reconstitution 3d Orange romaine M Baudin (vue dessus)

Zones connues en couleurs, hypothèses en noir et blanc.

 

Le Théâtre Antique faisait vraisemblablement partie d’un ensemble architectural monumental de type sanctuaire à la gloire de l’empereur et des dieux. Il y avait certainement plusieurs temples et peut-être trois, le grand, l’intermédiaire et un capitolin trônant en haut de la colline mais il n’en resterait rien, si ce n’est la fameuse plateforme à contreforts qui aurait pu le soutenir. L’espace devant le théâtre semblait contenir un gymnasium et pas une curie, puisqu’il est dit que les jeunes hommes de la cité avait pour habitude de s’affronter – entre autres – à la lutte ou lors de courses à pied sur toute la longueur du mur de scène en courant du couchant vers le levant. Il est également fait mention de Thermes à l’est du prétendu gymnasium place des Cordeliers. L’espace devant le grand temple correspondait lui vraisemblablement au forum, place publique dédiée aux rencontres, échanges et commerce, avec peut-être une basilique qui servait la partie administrative de la cité.